Individualiser une VM Hyper-V tournant sous Debian

Pour dupliquer une VM Debian et ne pas risquer d’avoir de problème, voici la procédure que je suis :
– Exporter depuis la console Hyper-V la VM qu’on souhaite dupliquer, éteinte (on va travailler en fait sur la VM déjà présente et ne modifier la configuration que de celle là. La VM exportée/importée sera en fait la VM d’origine).
– modifier le nom de la VM qui est déjà présente dans Hyper-V
– réimporter la VM qu’on avait exporté, en choisissant de « copier » la VM (donc en générant un nouvel ID). La raison est qu’on ne peut pas choisir le nom de la VM lorsqu’on l’importe, et il y avait risque de « collision »…
– une fois importée, on peut relancer la VM qu’on vient d’importer, rien de plus à prévoir sur celle-ci.
– sur l’autre VM (qui est donc celle qu’on avait exporté au départ), on supprime l’interface réseau (pour réinitialiser l’adresse MAC simplement) et on ajoute une nouvelle interface réseau
– on lance ensuite cette VM, on se connecte en prenant les droits root
– on lance la commande suivante pour lister les fichiers de configuration contenant le nom de l’ordinateur :

find /etc -type f -name "*" -exec fgrep -l "<ancien nom d'hôte de la machine>" {} \;

– on modifie le nom des fichiers (en excluant les fichiers de configuration ssh)
– on réinitialise ensuite la configuration ssh pour regénérer les clés :

rm -v /etc/ssh/ssh_host_*
dpkg-reconfigure openssh-server

– enfin arrêt de la machine
– configuration de la carte réseau pour la relier au commutateur virtuel
– éventuellement fixation de l’adresse MAC, bail DHCP fixe, enregistrement du nom de domaine sur le DNS…
– redémarrage et contrôle que tout va bien!

Laisser un commentaire