Changer le nom d’hôte d’un serveur Windows ayant Oracle 11gR2 d’installé

Il y a un certain nombre de chose qu’il faut faire pour permettre le fonctionnement d’Oracle 11gR2 après le changement du nom d’hôte d’une machine, Oracle ayant la superbe idée d’utiliser ce nom de machine un peu partout…

Pour commencer, si Enterprise Manager a été configuré, il l’a été avec le nom de la machine en dur. Il est impossible a priori de modifier ce nom de machine simplement, il faut déconfigurer complètement EM et le reconfigurer ensuite avec le nouveau.

Si vous avez déjà changé le nom de la machine (comme moi), il faut commencer par modifier le fichier hosts de la machine afin que l’ancien nom soit présent et pointant sur l’adresse IP actuelle du serveur.

Il faut ensuite modifier les fichiers tnsnames.ora et listener.ora pour s’assurer que ses fichiers font bien référence soit à l’adresse IP de la machine (dans ce cas rien à changer), soit au nouveau nom de la machine. Après modification on peut redémarrer le serveur (ou peut être juste les services Oracle, dans mon cas j’ai tout redémarré).

Une fois que c’est bon, ouvrez une ligne de commande dans le répertoire $ORACLE_HOME\BIN puis tapez la ligne suivante :
emca -deconfig dbcontrol db -repos drop

Renseignez alors les divers éléments demandés (SID, port du listener, mots de passe SYS, etc.). Après un peu de calcul Enterprise Manager devrait finir par être supprimé.

Vous pouvez alors supprimer l’entrée dans le fichier hosts, et redémarrer à nouveau le serveur.

A ce moment, nous pouvons reconfigurer Enterprise Manager, en ouvrant une ligne de commande toujours dans $ORACLE_HOME\BIN, puis en tappant :
emca -config dbcontrol db -repos create

A nouveau il faut renseigner les différentes informations demandées (SID, port, etc.). Après une longue phase de travail Entreprise Manager sera à nouveau disponible!

Enfin, un dernier élément pour finir la reconfiguration d’Oracle, le service « OracleMTSRecoveryService » doit lui aussi être défaillant depuis le changement de nom d’hôte.
Sa configuration est définie dans le registre. Il faut alors modifier une entrée dans la clé :
HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\ORACLE\OracleMTSRecoveryService\Protid_0
L’entrée à modifier est l’entrée « Host », évidemment, qui doit donc refléter le nouveau nom de la machine. Après modification le service devrait fonctionner normalement… 🙂

Source : ici

Laisser un commentaire